0:00 / 0:00

Le développement durable de la zone cargo en cinq questions

100 MILLIONS D’EUROS POUR 100.000 M2 DE B TIMENTS LOGISTIQUES ULTRAMODERNES

  • énergie
  • déchets

Les bâtiments durables font partie intégrante de notre stratégie à long terme

Jeroen Govers,
Head of Real Estate

À QUOI RESSEMBLE L’AVENIR DE CARGO ?

La zone de fret de Brussels Airport est le 2e pôle logistique en importance de Belgique et un moteur essentiel de la croissance économique. Pour encore mieux aider les entreprises qui y importent et exportent des marchandises, l’aéroport investit dans une rénovation et une extension durables de cette zone.

Trois grands bâtiments de fret aérien ont déjà été construits à Brussels Airport entre 2009 et 2013. Ils sont utilisés de nos jours par des sociétés telles que bpost, DHL Global Forwarding, Abbott et une série d’entreprises spécialisées en logistique. Mais il reste encore du potentiel de croissance. C’est pourquoi Brussels Airport investira dans les 3 ans à venir quelque 100 millions d’euros dans de nouvelles infrastructures logistiques.

CARGO
EN CHIFFRES

0

COLLABORATEURS

0

ENTREPRISES

±0

TONNES DE MARCHANDISES

0

DE SUPERFICIE

EN QUOI CARGO SE SPÉCIALISE-T-IL ?

Steven Polmans, Head of Cargo & Logistics, explique l’importance de l’investissement : « Nous sommes actuellement confrontés à un besoin criant d’espacesde traitement et d’espaces de stockage réfrigérés. C’est surtout la demande d’espaces à température ambiante contrôlée qui est supérieure à l’offre. Sans bâtiments adaptés, nous ne pouvons pas réaliser de croissance. »

« Mais cela ne signifie pas que nous construisons des bâtiments au hasard. Avant d’entreprendre quoi que ce soit, nous étudions toujours les effets possibles sur notre environnement. Cet impact environnemental joue un rôle crucial dans la philosophie d’entreprise de tous nos partenaires. Vous le constatez par exemple aux avions cargo de nouvelle génération qu’ils utilisent, comme le Boeing B777F et l’Airbus A330F. Il n’y a pour ainsi dire plus de vieux avions de ligne reconvertis à Brussels Airport. Il faut dire que nos partenaires logistiques doivent respecter des normes acoustiques et environnementales sévères – tout comme les compagnies aériennes. »

Steven Polmans, Head of Cargo & Logistics, est le responsable général de toutes les activités cargo, en ce compris les infrastructures. Jeroen Govers, Head of Real Estate, se charge de la gestion commerciale et du développement de tout l’immobilier situé landside.

Pour réduire l’impact sur l’environnement, il est essentiel de garder le contrôle sur les nouvelles constructions. C’est pourquoi Brussels Airport a décidé de ne pas accorder de régimes fonciers professionnels pour les projets planifiés, mais de développer les bâtiments entièrement en gestion propre. De la sorte, l’aéroport peut prendre rapidement et efficacement les mesures nécessaires, sans dépendre de parties externes.

QUELS TYPES D’ENTREPRISES BRUSSELS AIRPORT VEUT-IL ATTIRER ?

Saviez-vous qu’un dixième des exportations belges totales proviennent de l’industrie pharmaceutique ? Qu’il s’agisse de chaînes du froid, d’entrepôts plus petits ou des voies de transit plus rapides, la croissance de secteurs tels que les médicaments, l’e-commerce et les produits frais a une influence sur la politique de construction de Brussels Airport. Mais c’est loin d’être le seul facteur à prendre en considération.

Jeroen Govers, Head of Real Estate, le confirme : « Notre stratégie comporte trois volets : nous concevons les bâtiments logistiques de manière à ce qu’ils soient conformes au marché, sans toutefois limiter leur affectation. Nous tenons bien entendu compte du type d’acteurs que nous espérons attirer à Brussels Airport. Et nous pouvons apporter des adaptations spéciales, surtout aux nouveaux bâtiments, mais cela exige aussi un engagement supplémentaire de la part des utilisateurs. C’est ainsi que nous avons créé récemment encore le nouveau poste d’inspection frontalier pour les animaux vivants, autrement dit le Zoo de Brussels Airport. »

Notre objectif ? Stimuler la croissance et réduire l’impact sur notre environnement

Steven Polmans,
Head of Cargo & Logistics

« Nous déterminons toujours la structure d’un bâtiment ensemble, ajoute Steven. Les connaissances proviennent tant de Cargo & Logistics que de Real Estate. Prenez par exemple “Le Zoo”, comme nous l’appelons. Pendant ce projet, Cargo & Logistics a apporté un énorme savoir-faire, parce que nous avons de bons contacts avec les utilisateurs finaux. Jeroen et son équipe peuvent ensuite transposer ces besoins en exigences de conception. Notre objectif est le même : prévoir autant d’immobilier de qualité que possible sur Brussels Airport et garantir une occupation optimale. »

NOUVELLE CONSTRUCTION OU RÉNOVATION ?

“« Ici à l’aéroport, nous examinons le besoin de nouvelles constructions ou de rénovations bâtiment par bâtiment et à long terme, c’est inscrit dans notre Vision Stratégique 2040. Une rénovation est souvent moins lourde pour l’environnement, parce qu’en cas de démolition, vous créez et devez évacuer pas mal de déchets. Et pour une nouvelle construction, vous utilisez une grande quantité de matériaux de construction, » répond Jeroen.

« Si nous rénovons, c’est parce que le bâtiment est encore en bon état sur le plan structurel et qu’il a du potentiel. Mais même dans ce cas-là, nous étudions comment nous pouvons le rendre plus durable : panneaux solaires, récupération d’eau, isolation – nous incluons de telles innovations dans chaque projet. Nos demandes de permis doivent bien entendu répondre également aux dernières exigences énergétiques. »
« Le type de bâtiments que nous construisons devient lui aussi plus durable, complète Steven. Nous évoluons de plus en plus vers des bâtiments plus grands, divisibles. C’est plus économique, plus facile à isoler et meilleur pour l’utilisateur. Regardez par exemple Brussels Airport Cargo West. »

Cargo West

Cargo West

50.000 m2 d’espace logistique ultramoderne – le nouveau bâtiment abritera 3 opérateurs et acteurs logistiques. L’infrastructure sera spécifiquement adaptée pour le traitement de marchandises de haute valeur et sensibles à la chaleur (comme des produits pharmaceutiques). Les travaux à Brussels Airport Cargo West devraient être terminés d’ici à 2020.

Coffre-fort

Coffre-fort

Brinks intégrera le nouveau bâtiment – doté d’espaces hautement sécurisés pour le transport de marchandises de très grande valeur – en 2019. Le Coffre-fort sera surmonté d’une superbe toiture végétale pour une meilleure isolation, une plus grande biodiversité et un environnement de travail plus agréable.

Swissport

Swissport

Le bâtiment qui accueille l’opérateur Swissport sera transformé systématiquement en un espace d’entreposage et de bureaux moderne et économe en énergie au cours des 3 prochaines années. Il s’agit au total d’une superficie de 30.000 m2. Brussels Airport va également rénover d’autres bâtiments de traitement existants donnant directement sur le tarmac.

Zoo

Poste d’inspection frontalier ou « Zoo »

Un poste d’inspection de plus de 2.000 m2 avec plusieurs zones de température et/ou d’éclairage pour l’hébergement provisoire et le transport de diverses espèces animales va également être construit.

We use cookies on our site. By using the website you agree with this.

X