0:00 / 0:00

Nouvelle station de pompage

dissociation de l’évacuation de l’eau de pluie et du traitement des eaux usées par Aquafin

  • eau

Grâce à ce nouveau système d’égouttage, nous sommes non seulement en conformité avec toutes les normes légales, mais nous restons aussi et surtout parés pour l’avenir.

Evren Ünlü,
Project Manager Landside Works & Servitudes
1.165 mètres de
conduits souterrains

Depuis septembre, un système d’égouttage sous pression est en service dans la zone nord de l’aéroport. Il permet dorénavant de dissocier l’évacuation des eaux usées et des eaux pluviales de l’aéroport. Il concerne l’une des dernières zones du site aéroportuaire dans laquelle l’évacuation des eaux n’était pas encore dissociée.

L’eau de pluie est directement acheminée dans le bassin d’attente de la zone cargo, après un passage dans un séparateur d’huile. Elle s’écoule ensuite dans le Barebeek.

Les eaux usées sont traitées à la station d’épuration d’Aquafin à Boekt (Steenokkerzeel), à la limite de la localité de Perk.

Circuits distincts pour l’eau de pluie et les eaux usées

Plus concrètement, ces travaux d’infrastructure incluent l’installation d’une nouvelle station de pompage, près du bâtiment 133 (le garage des Vehicle Maintenance Services), et la pose de 1165 mètres de conduits souterrains. En raison des différences de profondeur des conduits d’égouttage actuels, l’eau ne s’écoule pas de manière naturelle ou gravitaire vers sa destination. D’où la mise en place d’une station de pompage. Quatre pompes réparties sur deux puits propulsent l’eau dans des circuits distincts.

120 litres par seconde

"Un autre avantage de cette station de pompage réside dans le fait que nous pouvons tout suivre en continu et identifier instantanément le moindre problème. Elle nous permet également d’utiliser des conduits de diamètre plutôt restreint, ce qui représente un gain de place dans le sol et moins de terrain à drainer," précise Evren Ünlü, Project Manager Landside Works & Servitudes. "La pompe présente une capacité de 5 litres par seconde pour les eaux usées et de 120 litres par seconde pour les eaux pluviales."

Désengorger les communes avoisinantes

Auparavant, toutes les eaux de la zone nord étaient évacuées sans distinction et sans épuration dans le système d’égouttage de Melsbroek.

"Grâce à ce nouveau système d’égouttage, nous sommes non seulement en conformité avec toutes les normes légales, mais nous restons aussi et surtout parés pour l’avenir," ajoute Evren.

"Des raccordements supplémentaires sont prévus pour de futures entreprises."

Un système d’égouttage entièrement séparatif

Ces travaux d’infrastructure s’inscrivent dans le cadre de la politique environnementale et de développement durable de l’aéroport. Nous disposons à présent d’un système d’égouttage séparatif quasiment intégral. Les eaux usées sanitaires sont captées séparément, puis acheminées vers notre propre station d’épuration ou celle d’Aquafin.

We use cookies on our site. By using the website you agree with this.

X